Depuis quelques jours, nous vous proposons chaque jour des petits plats simples et équilibrés, à emporter (et bientôt à livrer)

Prenons le temps de vous expliquer pourquoi avons nous choisis la cuisson basse température.

 

La cuisson basse température est un mode de cuisine saine. Ce type de cuisson préserve les propriétés gustatives des aliments, et présente de nombreux bienfaits pour la santé.

Pourquoi cuisiner à basse température ?

Les vitamines et les micronutriments sont des éléments de vie indispensables au bon déroulement de nos processus vitaux. Ils sont détruits par la température et certains modes de cuisson.

Nous devons éviter autant que possible les cuissons longues à hautes température et à grande eau.

 

Une cuisson parfaite de l’extérieur au cœur de l’aliment!

Avec ce mode de cuisson basse température l’aliment va cuire de façon régulière et uniforme. Par exemple lorsque vous cuisez une viande dans une poêle ou au four, l’extérieur est très cuit et l’intérieur est plus rosé ; si vous poursuivez la cuisson l’extérieur sera brûlé et l’intérieur très cuit. Donc vous devez retirer la viande du feu bien avant qu’elle ne soit cuite à cœur.
Avec la cuisson basse température la surface et le cœur atteignent l’équilibre: l’aliment est cuit de manière uniforme. En effet l’eau est un excellent conducteur de chaleur contrairement à l’air. Le sac sous vide élimine la présence de l’air, mauvais conducteur de chaleur et le sachet cuit dans l’eau, excellent conducteur: tout est en place pour une cuisson uniforme et parfaite.
C’est idéal pour les poissons et crustacés. Pour les viandes qui n’auront donc pas « caramélisé » ( phénomène appelé réaction de Maillard) il suffira juste de les passer rapidement à la poêle après cuisson basse température pour leur donner une jolie coloration appétissante.


Vous obtiendrez des viandes d’une tendresse absolue et des textures aériennes de poissons et crustacés.

Un exhausteur de goût extraordinaire!

Enfermé hermétiquement dans son sachet sous vide, l’aliment va cuire dans son jus à l’abri de toute évaporation que se soit d’arômes ou de liquides: aucune évaporation n’est possible. Tout est conservé au sein de l’aliment: il y a donc un respect absolu de sa saveur et une concentration du goût qui vous étonnera.
De plus la perte de poids de l’aliment sera minime toujours du fait que rien ne s’évapore: seule une perte de 5% est constatée contre 20 à 30% avec un mode de cuisson traditionnel ( four, poêle, etc).
Les poissons , par exemple, vont conserver des saveurs qu’ils perdent lorsque vous les pochez traditionnellement, une partie du gout se diluant dans l’eau de cuisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires